Catégories
Associations Petite enfance

L’AH Toupie lorgne sur la Coulée d’Oc

L’association de jeu et de la petite enfance a posé en AG son bilan 2018. Une année de transition et de rebond.

En ces temps de contestation sociale, l’AH Toupie reste résolument positive et « fait sa part » en matière de lien social, « comme le colibri face à l’incendie » a pu rappeler en propos préliminaire la présidente de l’association Héloïse Vanackère.

L’année 2018 se caractérise par la fin du temps d’activités périscolaires et de la pause méridienne, qui ont entraîné la suppression de 2 postes et une baisse d’activité. Mais les activités plus ancrées dans le paysage, telles que la microcrèche et le CLAS continuent de répondre à de véritables besoins des familles, tandis que l’Eté Actif, dont l’organisation fût confiée pour la première fois à l’association en 2018, est reconduit par la CdC La Rochefoucauld-Porte du Périgord.

« Gare aux jeux » mieux identifiée

Installée à la gare de Chazelles, l’AH Toupie a ouvert sur place son espace « Gare aux jeux ! », ouvert au public tous les mercredis après-midis. Quelques habitués s’y retrouvent (SESSAD de Montbron, ALSH de Montemboeuf, adolescents de Brie…). Le site propose aussi du prêt de jeux (2.000 références disponibles). « Les locaux sont désormais nettement mieux identifiés » se réjouit Hervé Appiotti, qui annonce de vastes activités de plein air à venir sur la Coulée d’Oc…

Une piste de développement forte pour l’association, totalement maillée avec les autres communes sur le parcours de la voie verte, dont évidemment le restaurant-jeux « Jeux Me Régale » à Saint-Germain-de-Montbron, un « spin-off » de l’association. L’AH Toupie compte notamment proposer des vélos à la location et organiser des animations liées et des sorties collectives. Dans un autre registre, la voie verte servira de décor à des chasses au trésor et des « escape games ».

2018 année de transition

Sur l’Eté Actif, « 2018 n’a pas été facile du fait de l’épisode de grêle, mais nous sommes très contents de pouvoir continuer cette mission, qui nous apporte énormément de contacts et de liens » analyse Hervé Appiotti, coordinateur de l’association, qui vient de clôturer le programme 2019.

Parmi les deux piliers de l’association, la micro-crèche s’affiche au taquet, avec 21 enfants. Le nombre d’accueils occasionnels a chuté, remplacé par des temps plein. De son côté, la ludothèque a connu une petite baisse en volume du fait de la fin des temps périscolaires, qui ont vite été remplacés par des ateliers jeux le mercredi matin que fréquentent une trentaine de fidèles. La ludothèque a aussi été sollicitée par des écoles et lycées, pour organiser des séances d’insertion par le jeu des nouveaux élèves.

Activité modeste quantitativement mais donnant satisfaction qualitativement, le contrat local d’accompagnement scolaire est régulièrement suivi par 14 enfants les lundis et jeudis soirs. « Ce n’est pas du simple soutien scolaire, ce sont de vrais relations, avec au final des enfants plus concentrés en classe (selon les professeurs) et dans une autre relation aux parents (selon ces derniers) ». Un temps « goûter / devoirs », intergénérationnel puisqu’encadré par des seniors.

Bémol de l’année 2018, l’espace numérique ne rencontre pas le succès, avec seulement 2 fidèles. « A rebooster » reconnaît l’association. A contrario, la fête du jeu, « point d’orgue » annuel, se targue de rester d’accès gratuit, ce qui lui permet de drainer la foule grâce à la mobilisation de 80 bénévoles de toutes générations. La prochaine édition est calée les 18 et 19 mai.

Les états financiers de l’association restent sains, l’année se terminant sur 1.500 euros de déficit. « Par ailleurs, dans un contexte d’arrêt du dispositif, nous avons conservé deux emplois aidés, car nous sommes reconnus comme structure insérante par Pôle Emploi ».

2018 en chiffres

137 adhérents (+6) dont 68 familles représentant 252 personnes
286.337 € de charges et 284.806 € de produits
113.865€ reversés par l’association sur le territoire (achats et salaires)
10 salariés pour 6,9 ETP + 3CDD ponctuels
2.522 heures de bénévolat
264 animations Eté Actif (à 4€ de prix moyen)
21 enfants accueillis en micro-crèche (18 accueils réguliers dont 10 Chazellois)
3.500 personnes à la fête du jeu
50 à 60 jeux prêtés chaque mois aux familles


Par Niels Goumy

Journaliste et éditeur de presse, Chazellois depuis 2005.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *