Catégories
Associations

Les baptêmes de l’air redécollent à Chazelles

Prendre de la hauteur et passer un moment convivial : les baptêmes de l’air en ULM sont remis en place depuis la base du Luquet.

Choisissez votre aéronef : si vous préférez prendre votre temps et vous sentir moineau, vous opterez alors pour le paramoteur. Si vous préférez plus de puissance et faire plus de bornes, à vous le pendulaire et la vélocité du rapace. Ces deux classes ULM sont vous embarquent désormais toute l’année au départ de la base du Luquet, avec respectivement aux commandes Pascal Vallée, plusieurs fois champion du monde de sa discipline et coach de l’équipe de France, et Alexandre Bonnin, pilote de père en fils, pilier du Para Delta Club Charentais et biplaceur depuis près de 30 ans.

Dans les deux cas, ce sont ces pilotes aguerris qui gèrent la machine, le « baptisé », placé sur le siège avant sur le paramoteur au carénage minimaliste et à l’arrière sur le pendulaire, n’a plus qu’à profiter de la magie du moment, du paysage transfiguré et de l’air qui s’empare du corps (n’oubliez pas votre pull!).

Porte d’entrée vers le brevet de pilote

Les baptêmes en pendulaire sont portés directement par le club chazellois. « La convivialité est un aspect fort du baptême » insiste Alexandre Bonnin. Il n’est en effet pas rare que le baptême soit un cadeau, et que le baptisé vienne avec amis et famille. Pour ceux là, le club planche actuellement sur la mise en place d’un club house et de toilettes sur place. « Toutes les bases qui ont réussi à faire décoller leur activité sont celles qui disposent d’un tel lieu » confirme Pascal Vallée en habitué.

Le champion du monde est un professionnel de sa discipline, concevant des ailes pour le leader français du paramoteur et prodiguant des stages de perfectionnement dans toute la France. Avec un tel niveau, si le baptisé n’a pas froid aux yeux, il pourra aisément solliciter son pilote pour un peu de sensations fortes. « Nous nous adaptons toujours au ressenti et aux demandes spécifiques des baptisés » insiste Alexandre Bonnin. C’est souvent à ce moment là que le grand classique intervient : la demande de voir son domicile depuis les cieux !

« La baptême peut être une porte d’entrée vers une formation et l’autonomie » ajoute Alexandre Bonnin qui être en train de boucler son instructorat pour former des pilotes de pendulaire. Idem pour le paramoteur, dont le coût de la pratique est encore plus abordable. Un des points essentiels des ULM, celui que de voler à des coûts abordables : « On n’est pas des multimillionnaires, et on a toujours volé ici. C’est une discipline très accessible ». Sur ces deux classes, le club chazellois a ainsi prévu de relancer également l’activité école.

Pratique
Plusieurs formules existent pour chaque type d’appareil.
Paramoteur : 70/100/150 € pour des vols de 15 à 30 minutes et des altitudes de 150 à 1500m. Informations et inscriptions sur www.3six.fr ou au 06.64.12.91.11.
Pendulaire : 50/80/120 € pour des vols de 15, 30 ou 60 minutes. Informations et inscriptions au 06.86.41.17.44.

Par Niels Goumy

Journaliste et éditeur de presse, Chazellois depuis 2005.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *