Catégories
Associations Petite enfance

Fête du jeu sous le signe des tournois

La fête du jeu chazelloise se tiendra samedi et dimanche aux Civadaux. Elle attend entre 3 et 6.000 visiteurs en fonction de la météo.

La 11e édition de la manifestation familiale chazelloise mettra cette année les compétitions à l’honneur. Ce sera d’abord le retour du tournoi de pétanque, très prisé des adultes et arrêté depuis 4 ans, et désormais sous-traité par le club de pétanque de Saint-Germain-de-Montbron. « Mais au-delà, des tournois seront organisées dans tous les types de jeux : de société, de lancer (corn hall, jeu de la grenouille, washer…), de passe-trappe, de plateau (chevaliers, Risk…) » énumère Hervé Appiotti, coordinateur de la manifestation. Parmi les nouvelles collaborations avec les associations locales (une habitude), on trouve beaucoup de sportifs : Coulée d’Oc (football), Piémont (handball), comité départemental de tir (qui proposera du tir laser)… La logistique de ces tournois sera possible grâce à un gros renfort en bénévoles, et à un horaire élargi le samedi jusqu’à 21 heures.

Intergénérationnel, festif et jubilatoire

Autres nouveautés attendues, des jeux de rôle grandeur nature, scénarisés à l’envi, la présence de Buda Blanca, un groupe de Batucada, musique brésilienne comptant parmi les sambas, dont les percussions mobiles arpenteront le site le dimanche après-midi. On trouvera aussi cette année l’espace de jeux de société agrandi, un diorama de Playmobil de 4 x 4 mètres, amené par Gérard Parthonnaud, plus gros collectionneur charentais des petits bonshommes thermomoulés. Déjà créateur du jeu en bois Jumana, Martin Leprêtre dévoilera en avant-première son nouveau « Tatac’Quoi », un jeu de cartes mettant des chevaliers aux prises avec des archers…

Les habitués retrouveront en outre tous les grands classiques : grands jeux en bois, structures gonflables, « bumpers ball », jeux vidéo, circuit électrique, chantier dans le sable, circuits de billes, combat de sumos, atelier maquillage, espace tous petits, etc. Locaux de l’étape, l’association Planche de Cirque et le graffeur Gnafu proposeront leurs ateliers de cirque et de graff qui font rêver les petits.

Bref, pour la 11e fois, l’AH Toupie se démultiplie pour organiser cette manifestation gratuite (lire encadré) se caractérisant par son ouverture, sa variété, l’implication de ses 80 bénévoles (dont 30 moins de 16 ans), et ses aspects intergénérationel, festif et jubilatoire.

Pratique
Samedi 19 (14-21 heures) et dimanche 20 mai (10-19 heures).
Restauration et buvette sur place.
Entrée gratuite, participation libre en ligne.
Rens.: 06.18.32.59.35.

Appel aux dons

« Les subventions publiques se réduisent comme peau de chagrin partout et les financeurs qui restent suggèrent de plus en plus d’augmenter la part de recettes propres pour pouvoir continuer à être subventionné… ». En une phrase, Hervé Appiotti a résumé le quotidien de nombreuses associations et organisateurs d’événements. Comme l’AH Toupie n’envisage pas de faire payer l’entrée de la fête, qui doit rester dans son esprit accessible à tous, elle a mis en place sur helloasso.com une cagnotte en ligne pour contribuer au budget de la manifestation. La contribution est libre et s’adresse aux visiteurs appréciant la manifestation et soucieux de sa pérennité. L’AH Toupie vise 1.000 euros de collecte, sur un budget total de 13.000 euros. Don sur https://bit.ly/2IKUX5b

Par Niels Goumy

Journaliste et éditeur de presse, Chazellois depuis 2005.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *