Catégories
Artisans Associations

Jeux me Régale transforme l’essai

L’aventure du « restaurant-jeux » à l’école de Saint-Germain-de-Montbron s’apprête à passer en société commerciale.

« Savez-vous qu’il existe une carte « Je décide de ne pas jouer » ?». Comme dans de nombreux restaurants, le chef passe parfois en salle saluer les clients et leur demander si tout se passe bien. Mais à St-Germain-de-Montbron, les questions ne sont pas centrées que sur la cuisine, mais aussi sur des règles de jeu… Car le cœur du concept « Jeux me régale » est là : un restaurant oui, mais un restaurant où l’on joue à table !

Et l’association des sets de table et du tapis vert fait un carton, au point qu’après une expérimentation de 9 mois sous forme associative, la joyeuse bande d’entrepreneurs quittent le véhicule l’AH Toupie au profit d’une Société collective d’intérêt collectif (SCIC), « qui va être créée sous 2 mois » promet Sigrid Appiotti, cuisinière et coordinatrice qui confirme que la décision a été actée collectivement en janvier. Le choix de la SCIC a été pris « car il s’agit du seul type de société capable de faire travailler des bénévoles », pratique pour un projet dont la finalité première ne semble pas de faire des bénéfices. De la même façon, les futurs coopérateurs, au nombre d’une dizaine de 26 à 45 ans, ont opté pour un statut de SAS, souple et permettant de limiter l’apport en capital. « Le business plan est en cours avec l’aide de l’Union régionale des Scop et sera finalisé fin mai » explique Sigrid Appiotti. Après 9 mois, Jeux me Régale n’a enregistré aucun bénéfice mais aucune perte non plus.

1160 couverts en 9 mois

Sur les 9 mois de test, la fréquentation a été bonne, dépassant les attentes initiales. Après 29 week-ends d’ouverture, on a dénombré 1160 couverts (20 par soir en moyenne), 585 pizzas et environ 20.000 de chiffre d’affaires. Le plus gros soir l’été dernier a drainé 48 personnes, et les soirées pizza du vendredi attiraient une moyenne de 25 commandes, même en hiver et malgré la localisation un peu retirée. Des 2 à 3 familles de Saint-Germain du début, on en compte aujourd’hui une dizaine ayant pris leurs habitudes, tandis que plusieurs groupes ont joué le jeu (fête des voisins des Chaillats, conseil d’administration de l’Université de Pays…), et même l’entreprise chazelloise ETPM qui a commandé un « barbecue de Noël » pour 80 couverts, Jeux me Régale étant capable de se déplacer pour ce genre d’évènements…

Si jusqu’ici les vendredis étaient dédiés aux pizzas et les samedis à des repas à thème, les deux soirs sont désormais identiques en termes d’offre : pizzas et assiettes à partager. Histoire de rééquilibrer la fréquentation, les pizzas constituant indubitablement la locomotive de la carte. « Nous sommes en train de réécrire la carte, et venons de commencer par les desserts, avec plein de nouveautés à base de fruits » allèche Sigirid Appiotti, qui mise en outre sur le développement des groupes, et une ouverture 4 soirs par semaine en juillet-août.

Pratique
Jeux me Régale, vendredis et samedis de 19h30 à minuit à l’école de Saint-Germain-de-Montbron. Rens. : 06.370.600.96.

Par Niels Goumy

Journaliste et éditeur de presse, Chazellois depuis 2005.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *