Catégories
Non classé

Des « Chats z’ailés » à la fin du mois à Chazelles

Baptisée « La cabane des chats z’ailés », la micro-crèche de Chazelles ouvrira le 28 juin. L’aboutissement d’un projet au long cours lancé il y a 5 ans.

Dernière ligne droite pour la micro-crèche, dont les ultimes détails ont été présentés mardi soir à l’AG de l’AH Toupie, l’association gestionnaire. Des petits soucis de chantier -dalle à réagréer puis retard du branchement ErDF- ont généré une quinzaine de jours de retard dans la livraison de l’édifice, construit en haute qualité environnementale. Ces contretemps sont aujourd’hui réglés mais reste à effectuer la visite de la commission de sécurité. Pas question d’ouvrir avant, le maire Jean-Marc Brouillet en fait une question de principe.

Du coup, pour dépanner les premières familles, l’AH Toupie et la municipalité se sont démenées pour ouvrir dès le 14 juin, comme prévu initialement. « Hors de question de les laisser dans la panade à cause de notre retard » commentait récemment Sigrid Appiotti, membre du bureau de l’association et conseillère municipale.

La microcrèche a trouvé une parade… intergénérationnelle. Ce sont en effet les seniors de la villa Family qui ouvriront leurs portes. Dans ce lieu-concept où vivent des personnes âgées dépendantes au sein de familles d’accueil, la salle centrale, commune aux deux logements, a été libérée. Les premiers enfants commenceront leur phase d’adaptation hors-foyer en ces locaux parfaitement aux normes.

L’association a reçu un agrément provisoire de la protection maternelle et infantile. « Et nous avons été immédiatement accueillis à bras ouverts par les anciens » s’enthousiasme une administratrice. « Si cette première expérience est concluante, rien n’empêchera de reconduire des rencontres plus tard entre générations » précise Didier Nicoud, d’une des familles d’accueil de Villa Family, venu à l’AG en tant qu’ « observateur ».

Labellisée éco-crèche

La micro-crèche disposera de 9 places équivalent temps plein, pour lesquelles l’accueil se déclinera de façon régulière ou occasionnelle. Une dixième place est prévue pour les situations d’urgence, par définition imprévues. L’offre est décomposée en 4 tranches tarifaires, sur conditions de ressources et modulables par la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE).

Les 6 recrutements sont terminés : Noëmie Simon, référente technique, pilotera 5 animatrices de crèche. L’équipe intègre 3 Chazelloises. Après les 4 enfants accueillis temporairement, 7 contrats sont déjà lancés avec des familles chazelloises. Deux familles de St-Germain-de-Montbron, commune en cours de conventionnement avec la micro-crèche, sont aussi sur les rangs. La « cabane » se veut ouverte sur l’extérieur, et pour une bonne gouvernance, un conseil des parents sera mis en place.

La micro-crèche sera par ailleurs auditée vendredi 18 juin, en vue de son intégration au sein du réseau national des éco-crèches, dont font déjà partie en Charente « La Coopé des Ptits B » (Cdc des 3B) et « Calin Malin » (CdC du Blanzacais). « Dans le cadre de cet engagement environnemental, nous sommes ouverts à toutes les bonnes idées, comme prévoir un jardin bio, des visites à la ferme… » commente Noëmie Simon. Une réflexion sur les déchets de la micro-crèche est également déjà lancée (compostage des déchets organiques, couches lavables…).

Par Niels Goumy

Journaliste et éditeur de presse, Chazellois depuis 2005.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *